Samedi 6 novembre 2010 6 06 /11 /Nov /2010 18:31

 

Jeudi soir dernier (04/11/2010), c'est tenu une soirée GUSES où les deux thèmes suivants ont été abordés :

 

  • Solaris 11 express par Jacques Truchet
  • Oracle Open World par Eric Bezille

 

Les personnes présentes ont pu découvrir en avant première les prochaines fonctionnalités introduites dans la prochaine version d'Oracle Solaris et revenir sur les différentes annonces effectuées lors de l'évènement annuel d'Oracle. Une soirée très enrichissante où les échanges techniques ont été très intéressants (comme souvent). Un grand merci à Jacques et Eric pour leur présentation.

 

Revenons un peu sur le contenu. Il s'agit d'un résumé rapide qui pourra être compléter par la suite avec les présentations une fois celle-ci disponibles.

 

La soirée a commencé par la présentation sur les features Oracle Solaris 11 (nous étions le 1er public à les découvrir, merci GUSES). Il s'agit d'une version basée sur la dernière monture d'OpenSolaris b151 (Il y a donc bien un lien entre OpenSolaris et Oracle Solaris 11 contrairement à ceux qui affirment le contraire). La roadmap d'Oracle Solaris 11 est annoncée jusqu'en 2015 avec une version par an (informations à confirmer). Il s'agit d'une nouvelle version majeure pour l'os Solaris tout comme l'a été la version précédante. Les mots clés pour cette nouvelle version sont les suivants : scalabilité, efficacité, disponibilité, sécurité. La 1er version stable verra le jour mi 2011 et d'ici là une à deux version Express seront distribuées. Le code source ne sera disponible qu'une fois la version stable disponible (changement par rapport à OpenSolaris) et Oracle se garde le droit de distribuer ou non telle ou telle partie du code (ce qui était déjà le cas pour OpenSolaris). Oracle Solaris 11 Express sera prochainement disponible (fin novembre).

 

Les principales nouveautés (dans une 1er temps) de cette nouvelles versions sont les suivantes :

 

  • Gestion des packages / Installation / Déploiement
  • Crossbow
  • Gestion des zones
  • Reprise de l'existant
  • ...

 

La nouveauté la plus importante est la gestion des packages. Oracle Solaris se sépare enfin de sa méthode de "packages / patches" qui nous rendait tous fou notamment avec les zones. Il s'agit d'une rupture technologique qui change complètement notre façon d'administrer ce système. Le gestionnaire de packages se base sur celui déjà disponible sous OpenSolaris : IPS. La méthode d'installation s'en trouve complètement changée : à la poubelle les jumpstarts, jets... Vous avez mis des années à éprouver votre infrastructure de déploiement et bien tout est à refaire. L'installation se fait maintenant par profile depuis un serveur d'archive IPS. Un nouvel outil nommé AI (Auto Installer) permettra de personnaliser nos images. C'est véritablement le changement majeure de cette nouvelle version Oracle Solaris.

 

La deuxième innovation est l'inclusion du projet Crossbow. Ce projet tant attendu dans Oracle Solaris était déjà disponible depuis un certain temps dans OpenSolaris (si vous n'aviez pas joué avec c'est le moment). Il sera enfin possible de virtualiser entièrement une couche réseau pour les zones Solaris. Le temps des configurations complexes pour obtenir différents réseaux pour les zones est maintenant révolu. Crossbow permet de simuler une couche réseau complète pour chaque zone. Pour donner des exemples : chaque zone peut avoir son propre firewall, avoir sa propre route, être serveur cifs, etc... Un système de Load Balancer peut être mise en place sur la globale pour manager le traffic réseaux (beaucoup plus simple que la QOS actuelle).

 

La gestion des zones est différentes : plus de zone sparse uniquement des zones fulls. Pour ne pas occuper trop de place, la dédup ZFS sera mise en place. Les brandx Linux sont supprimés, les brandx Solaris 8 et 9 peut être pas...

 

La reprise de l'existant n'a été oubliée. Une zone Solaris 10 peut être migrée soit dans une brandx Solaris 10 soit dans une zone Solaris 11 après mise à jours. Une zone globale Solaris 10 peut être migrée en brandx Solaris 10. Il faudra sans doute être en Solaris 10u9 pour se faire.

 

A noter aussi, l'encryption pour ZFS (uniquement pour les autres pools que le rpool... pour le moment), la dédup dans ZFS, et d'autres choses... Déception quand même : la suppression de disques dans un pool ZFS n'est pas encore pour cette version.

 

Vivement la sortie de Oracle Solaris 11 !!! Important, Oracle Solaris 10 ne va pas tout de suite à la poubelle, deux autres updates seront disponibles (courant 2011 et courant 2012). Ces nouvelles versions n'incluront pas de nouveautés (par exemples : IPS, Crossbow, ...). Encore merci à Jacques pour cette présentation.

 

En deuxième partie, Eric est revenu sur les différentes annonces d'Oracle faites pendant l'Oracle Open World. Il a notamment insister sur le fait qu'Oracle gère maintenant une couche complète : du matériels aux logicielles (d'où leur slogan du moment : Hardware and Software, Engineered to work together). Les tests sont donc menés de bout en bout de la chaîne ce qui constitue une innovation majeure dans la mise à disposition d'architectures complexes (innovation pour Oracle et Sun, ce l'est moins pour IBM). Cette nouvelle méthode de travail à notamment porter ces fruits : les benchs des derniers serveurs T3 sont éloquents surtout lorsqu'ils sont associés avec des applications Oracle (ce qui est normal vous allez me dire...).

 

L'association du matériel et du logicielle prend toute sa splendeur dans les deux offres suivantes : l'Exadata et l'Exalogic. L'Exadata, déjà bien connu maintenant, est un monstre de performances pour les environnements de bases de données type datawarehouse. Il sera prochainement disponible dans une nouvelle version X2-8. Son petit frère : l'Exalogic, cette fois-ci pour les applications vient compléter l'offre. Ce serveur est le socle pour la base du Cloud d'Oracle. A noter que ces deux monstres seront disponibles aussi bien sous Oracle Linux Unbreakable que sous Oracle Solaris 11.

 

La gamme SPARC continura... Ceux qui pensaient qu'Oracle allait supprimer le SPARC : eh bien vous aviez tort (enfin pour le moment). La gamme se décline avec deux processeurs : la série T et la série M. La roadmap se prolonge jusqu'en 2015 avec des évolutions aussi bien sur la puissances des CPUs que sur le nombre de threads.

 

La gamme Storage and Tape n'est pas en reste. Avec l'arrivée notamment du Sun ZFS Storage 7420 qui avec sa capacité de stockage de 1PB nous laisse rêveur... Ne surtout pas oublier aussi la Sun Flash Accelerator F20 qui offre de multiples possibilités de performances notamment vis à vis des bases de données Oracle 11g.

 

Il y a plusieurs autres annonces lors de cette évènement (voir l'article), mais je blogue uniquement sur ce qui a été évoqué lors de la soirée. Merci à Eric pour ce retour très intéressant. J'ajoute le lien suivant sur la stratégie Oracle Sun disponible ici.

 

Comme vous avez pu le lire, les soirée GUSES sont riches d'informations. Venez nombreux lors de la prochaine soirée, où cette fois-ci William Roche va échanger sur la gestion de la mémoire dans Solaris. Le sujet est très alléchant, alors soyez présent. L'inscription est ici.

Par gloumps - Publié dans : divers - Communauté : Solaris et OpenSolaris
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Samedi 30 octobre 2010 6 30 /10 /Oct /2010 19:21

 

Cette année au LISA 2010, Oracle présentera son nouveau système d'exploitation Oracle Solaris 11 lors d'une session exceptionnelle le 9 novembre prochain. Il ne s'agit ici qu'une des nombreuses présentations qui se dérouleront du 7 novembre au 11 novembre : Gregg Brendan présentera Dtrace dans Oracle Solaris 11, le nouveau système de packages de Oracle Solaris 11 sera présenté conjointement par Bart Smaalders et Dave Miner, etc... Juste pour signaler que les conférences LISA sont bien entendues en dehors de nos frontières proches. Un petit tour par les USA est nécessaire pour y participer... Quel dommage... A voir si les vidéos seront disponibles. Affaire à suivre.

 

Sinon d'ici là n'oublier pas la semaine prochaine de vous inscrire à l'évènement GUSES : "Retour de l'Oracle Open World". C'est le 4 novembre prochain à partir de 19h30 : inscription.

Par gloumps - Publié dans : divers - Communauté : Solaris et OpenSolaris
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Mardi 26 octobre 2010 2 26 /10 /Oct /2010 19:27

 

C'est vraiment la tendance... Dtrace, Dtrace et toujours Dtrace... Gregg, Jim nous livrent des informations concernant la parution de leur prochain livre (Sur Dtrace bien sur...) Sans oublier une autre vidéo sur la performance avec la spécificité des interruptions où nos deux spécialistes sont rejoins par Roch Bourdonnais...

 

Bonne lecture  ici !!! 

Par gloumps - Publié dans : divers - Communauté : Solaris et OpenSolaris
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Samedi 23 octobre 2010 6 23 /10 /Oct /2010 19:26

 

En attendant la parution du livre (le plus attendu pour moi) de Gregg Brendan et Jim Mauro sur Dtrace, je souhaite revenir sur la collection déjà disponible des livres autour de Oracle Solaris... Je les possède tous (qui a dit que je n'étais pas fan de Solaris) et même si je ne les ai pas tous lus entièrement je vais me permettre de faire quelques commentaires :


Solaris Internals 'Solaris 10 and OpenSolaris Kernel Architecture' (R. McDougall and J. Mauro)

Si comme moi vous aimez comprendre ce qui se passe dans le kernel, ce livre est indispensable. D'un niveau technique relativement élevé, les auteurs ont tenté de vulgariser les différentes notions du kernel Solaris et d'OpenSolaris. Attention, il ne s'agit pas d'un livre sur l'administration de Solaris, mais plutôt d'un livre orienté autour du développement, de l'analyse du kernel, du tuning.

A lire à tête reposée, sinon gare à l'insomnie.

 

Solaris Performance and Tools 'Dtrace and mdb techniques for Solaris 10 and OpenSolaris' (R. McDougall, J. Mauro and G. Brendan)

Le livre à posséder pour tous les administrateurs systèmes Solaris. Plusieurs références sont faites au livre Solaris Internal, mieux vaut posséder les deux. Comme l'annonce le titre, il s'agit d'un livre dédié à l'analyse du système Solaris, tous les outils systèmes sont décrits précisément avec des exemples à l'appui. Quelques notions sur l'analyse de core sont abordées dans le dernier chapitre mais on reste sur notre fin (dommage). Malgré tout, ce livre reste actuellement le meilleur dans cette catégorie, j'attends la même chose sous Linux mais je ne vois rien venir... (allez un petit troll).

 

Solaris Application Programming (D. Gove)

Comme son nom l'indique, ce livre est destiné aux programmeurs sous Solaris. Darryl Gove explique comment obtenir un code plus performant pour des applications s'exécutant sous Solaris avec différentes architectures matérielles. Si comme moi vous n'êtes pas un développeur d'application, ce livre est tout de même à posséder (avec les deux précédents). J'ai trouvé dans ce livre plusieurs cas pratiques me permettant de mieux cerner certains problèmes de performances (notamment sur les problèmes liés aux processeurs T et la gestion des opérations flottantes).

 

Solaris 10 System Administration Essentials (Solaris System Engineers)

Si vous débutez sous Oracle Solaris 10, ce livre est pour vous. Il couvre l'essentiel de l'administration d'Oracle Solaris : l'installation, le boot, les packages et patches, les systèmes de fichiers, les processus, le réseau, les zones, etc... Si vous avez déjà une bonne expérience sous Oracle Solaris je vous déconseille ce livre, il ne vous apportera rien de plus que vous ne savez déjà.

 

Solaris 10 Security Essentials (Solaris Security Engineers)

La sécurité... Beaucoup pensent qu'elle fait partie intégrante de notre métier et d'autres (comme moi) pensent que la complexité des systèmes d'aujourd'hui nécessitent des équipes dédiées à celle-ci. Je fais très peu de sécurité et même si ce sujet m'intéresse j'ai l'impression de ne plus trop savoir quoi faire. Tout cela pour dire que ce livre est très intéressant avec mon niveau actuel en sécurité. Il s'applique exclusivement à Solaris (très bon sujet chapitre sur RBAC). Cependant, si vous effectuez un travail de sécurité quotidienne sous Solaris, ce livre est peut-être un peu simpliste. A voir...

 

Solaris 10 ZFS Essentials (S. Watanabe)

On ne présente plus ZFS : ce système de fichiers révolutionnaire. Et pourtant, j'en connais encore qui ne l'utilise pas sous Solaris... Si vous l'utilisez au quotidien, évitez d'acheter ce livre, il ne vous servira absolument pas. Par contre si vous débutez sous ZFS, achetez le sans hésiter. Il évitera de vous faire faire quelques erreurs.

 

Oracle Solaris 10 System Virtualization Essentials (J. Victor, J. Savit, G. Combs, S. Hayler and B. Netherton)

Ce livre couvre toutes les solutions de virtualisation sous Oracle Solaris et ceux sous les différentes architectures matérielles : partitionnement physique (Mx000), Oracle VM server pour Sparc (Ldoms), Oracle VM Virtual Box, Oracle Solaris Containers et même Oracle Solaris 10 sur des hyperviseurs x86. Le premier chapitre explique les atouts de la virtualisation qui doit être acquis depuis longtemps (je vous le souhaite) et décrit succinctement les solutions disponibles sous Oracle Solaris 10. Chaque solution est par la suite expliquée. Du déjà vu... oui mais ce livre reste un très bon ouvrage à laisser trainer près de son DSI si aucune décision de virtualisation n'a été mise en oeuvre pour vos serveurs tournants sous Oracle Solaris.

 

Oracle Solaris Cluster Essentials (T. Read)

Vous ne trouverez pas dans ce livre comment corriger un problème sur votre Cluster Oracle Solaris. Désolé... Vous trouverez dans ce livre la description des clusters disponibles sous Oracle Solaris (Oracle Solaris Cluster, Géo Cluster, Oracle RAC et Oracle Solaris Cluster...), leur cas d'utilisation et leur mise en oeuvre. Très bon ouvrage à posséder même si il n'est pas technique.

 

OpenSparc Internals (D. Weaver)

Très bon ouvrage sur l'architecture des processeurs T. Orienté programmeurs, ce livre couvre les deux premières puces T1 et T2. On comprend mieux l'intérêt de ces puces et surtout leur cas d'utilisation. Un peu difficile à lire (en tout cas pour moi)

 

Eh bien, vous savez maintenant quoi faire de vos soirée d'hiver. Si vous ne saviez pas quoi demander à Noël, vous le savez.. Comme vous pouvez le lire, il existe de nombreux ouvrages de qualité sur Oracle Solaris... Bonne lecture...

 

Par gloumps - Publié dans : divers - Communauté : Solaris et OpenSolaris
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Vendredi 22 octobre 2010 5 22 /10 /Oct /2010 20:50

 

L'association GUSES a le plaisir de vous inviter à sa prochaine manifestation qui se déroulera le 4 novembre prochain. Le sujet est le suivant :

 

Venez découvrir toutes les nouveautés autour des technologies Oracle Solaris (Oracle Solaris 11, Exalogic, Sparc T3) qui ont été présentées lors de l'évènement annuel d'Oracle qui s'est tenu au mois de septembre dernier. Eric Bezille, chief technologist Oracle Hardware Business Unit France, reviendra sur tous les points importants qui ont été évoqués lors de cette manifestation. Profitez de cette occasion pour venir évoquer l'avenir d'Oracle Solaris...

 

Cette conférence a lieu à l'adresse suivante :

 

Oracle Customer Briefing Centre,
Paris Oracle - Sun Microsystems France SAS - 10ème étage, Capital 8, 32 Monceau, 75008 Paris

(A partir de 19h30)

 

Event linkedin
Event guses 
Blog d'Eric Bezille

Par gloumps - Publié dans : divers - Communauté : Solaris et OpenSolaris
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Samedi 16 octobre 2010 6 16 /10 /Oct /2010 17:54

 

C'est un problème que j'ai rencontré sous Solaris 10x86 sur du matériel Oracle Galaxy (x4100, x4150, ...). Les serveurs hébergent différentes applications type RMDS (Application pour les transactions boursières). Mais voilà que de temps en temps, le démon système fmd occupait tout les ressources CPU. Cela provoquait bien évidemment des latences applicatives. La solution semblait évidante : un bug avec le démon fmd. Et pourtant...

 

fmd est le démon pour le gestionnaire d'erreur de Solaris 10 nommé Solaris Fault Manager. Pour simplifier (désolé pour les puristes), il permet la détection de pannes hardware ou software. Il introduit aussi des composants d'autorétablissements. Désactiver le démon résolvait le problème mais la suppression de cette fonctionnalité n'était pas la meilleur solution (à mon sens).

 

Bizarrement le support SUN n'a pas été d'un très grand secours. Et la seule solution proposée était de désactiver le démon... La persévérance associée à un excellant outil comme Dtrace m'a permis de comprendre l'origine du problème et de le résoudre définitivement.

 

On commence par le début...

 

# vmstat 3
  kthr      memory            page            disk          faults      cpu
 r b w   swap   free  re  mf pi po fr de sr f0 s0 s1 s2   in   sy   cs us sy id
 0 0 0 8797840 4599880 10  20  0  0  0  0 26 -0  1  2  5  306  185  226  0  2 98
 0 0 0 8787000 4557880  6  17  0  0  0  0  0  0  0  0  0  309  114  152  0  1 99
 0 0 0 8786200 4557360  2   2  0  0  0  0  0  0  0  0  0  308  104  152  0  1 99
 0 0 0 8786200 4557360  2   2  0  0  0  0  0  0  0  0  0  305  102  148  0  1 99
 0 0 0 8786200 4557360  2   2  0  0  0  0  0  0  0  0  0  308  104  150  0  1 99
 0 0 0 8786200 4557360  2   2  0  0  0  0  0  0  0  0  0  305  102  146  0  1 99
[...]

 

Bizarrement la charge CPU m'indiquait absolument rien. L'application réceptionne des flux réseaux, effectue une opération atomique avec les données reçues et renvoie le tout. Les opérations sont rapides (de l'ordre de la ms). L'outil vmstat m'était pas d'une très grande utilité.

 

# prstat
[...]
PID USERNAME  SIZE   RSS STATE  PRI NICE      TIME  CPU PROCESS/NLWP
934 root      13M  9400K cpu3    59    0   3:34:00 3.0% fmd/8
637 root     3712K 2960K cpu0    59    0   0:00:00 0.0% prstat/1
120 root     5432K 2828K sleep   59    0   0:00:00 0.0% nscd/29
604 root     6368K 3608K sleep   59    0   0:00:00 0.0% sshd/1
305 daemon   2816K 1200K sleep   59    0   0:00:00 0.0% rpcbind/1
310 daemon   2780K 1616K sleep   59    0   0:00:00 0.0% statd/1
[...] 

 

Première indication intéressante, le process fmd consommait effectivement beaucoup de temps CPU (temps cumulé) et utilisait environ 3% de CPU. Cela peut paraître très peu mais pour ce type d'application c'est déjà beaucoup trop. Mais que consommait exactement le process fmd ?

 

# prstat -mL -p 934
   PID USERNAME USR SYS  TRP TFL DFL LCK SLP LAT VCX ICX SCL SIG PROCESS/LWPID
   934 root     0.0 0.0  0.0 0.0 0.0 100 0.0 0.0   0   0   0   0 fmd/8
   934 root     0.0 0.0  0.0 0.0 0.0 0.0 100 0.0   0   0   0   0 fmd/7
   934 root     0.0 23.0 0.0 0.0 0.0 100 0.0 0.0   0   0   0   0 fmd/6
   934 root     0.0 0.0  0.0 0.0 0.0 0.0 100 0.0   0   0   0   0 fmd/5
   934 root     0.0 0.0  0.0 0.0 0.0 100 0.0 0.0   0   0   0   0 fmd/4
   934 root     0.0 0.0  0.0 0.0 0.0 100 0.0 0.0   0   0   0   0 fmd/3
   934 root     0.0 0.0  0.0 0.0 0.0 0.0 100 0.0   0   0   0   0 fmd/2
   934 root     0.0 0.0  0.0 0.0 0.0 0.0 100 0.0   0   0   0   0 fmd/1

 

Un lwpid avait une utilisation très anormal de temps système. L'outil Solaris Fault Manager est orienté modules. Il est facile de connaître les différents modules utilisés mais surtout leurs statistiques.

 

# fmstat
module             ev_recv ev_acpt wait  svc_t  %w  %b  open solve  memsz  bufsz
cpumem-retire            0       0  0.0    0.0   0   0     0     0      0      0
disk-transport           0       0  0.0  286.3   0   0     0     0    32b      0
eft                      0       0  0.0    0.0   0   0     0     0   1.2M      0
ext-event-transport      0       0  0.0    0.0   0   0     0     0      0      0
fabric-xlate             0       0  0.0    0.0   0   0     0     0      0      0
fmd-self-diagnosis       2       0  0.0  320.9   0   0     0     0      0      0
io-retire                0       0  0.0    0.0   0   0     0     0      0      0
snmp-trapgen             0       0  0.0  963.1   0   0     0     0      0      0
sp-monitor               0       0  100  120.1   80  0     0     0      0      0
[...]

 

Le module sp-monitor semblait avoir un comportement vraiment bizarre. Le module sp-monitor se connecte au service processor via le pseudo device /dev/bmc et récupère différentes informations de télémétrie (et autres choses...).

 

Une piste sérieuse se dégageait. J'ai utilisé le script hotkernel pour voir rapidement la consommation de ma CPU par rapport aux fonctions et modules (voir la boite à outils de Gregg Brendan).

 

FUNCTION                     COUNT      PCNT                             
[...]
genunix`sigdiffset           100        0.0%
bmc`kcs_read                 120        0.0%
genunix`sigorset             127        0.0%
genunix`issig_justlooking    687        0.2%
bmc`kcs_status              3894        0.9%
unix`i86_mwait            407904        98.6%                                     

 

MODULE                     COUNT       PCNT                 
[...]
ip                           11        0.0%
ipsecah                      18        0.0%
genunix                     240        0.1%
bmc                        4957        1.2%
unix                     421921        98.8%

 

La CPU consommée l'était par les fonctions kcs_read et kcs_status du module bmc. J'ai utilisé par la suite le script errinfo (légèrement modifié) pour obtenir le code d'erreur du module bmc. En fait la connexion au service processor via le pseudo device bmc ne fonctionnait plus. L'installation du package ipmitool a par ailleurs confirmé ce problème.

 

Le fait d'unloader le module sp-monitor de la configuration fmd résolvait le problème de consommation CPU. Le problème de communication entre Oracle Solaris 10 et le service processor a été corrigé en appliquant le dernier firmware pour les serveurs Galaxy. Rien de très compliqué en fait... L'utilisation d'un outil comme Dtrace m'a permis rapidement de remonter à l'origine du problème. Il y a certainement d'autres méthodes d'investigations plus efficace que celle-ci mais le résultat restera le même : il n'y a plus de problème. Par contre je suis preneur de toutes informations.

 

Par gloumps - Publié dans : kernel
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Présentation

Informations personnelles

  • Passionné d'informatique, je travaille actuellement comme expert système Solaris. Vous trouverez plus de renseignements à mon sujet sur mon profil Linkedin.

Flux RSS

  • Flux RSS des articles

Recherche

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés